Sur la route des citrons

Sur la route des citrons

J’entre chez moi et je suis accueillie par l’odeur des citrons. Mon chéri s’est mis en tête de fabriquer du Limoncello. Il s’agit d’une liqueur de citrons produite dans la Péninsule de Sorrente en Italie, mieux connue sous le nom de Côte Amalfitaine. Lorsque je repense à l’Italie, c’est cet alcool qui me vient en tête ou au nez ou en bouche… Plusieurs vous diraient que l’Italie ce sont les pâtes ou le vin et nous aurions tous raison. Mais pour moi c’est le citron et le pesto.

cof
La route des citrons

Une superbe promenade entre les villages de Maiori et Minori: la route des citrons. Au loin, il y a la mer et juste en baissant les yeux: les citronniers. On peut aussi fermer les yeux et laisser notre nez se délecter de l’odeur, la laisser nous imprégner à jamais.

Mes souvenirs sont souvent olfactifs peut-être parce que chez nous l’amour était beaucoup exprimé de cette façon. C’est drôle j’entendais Kim Thuy en entrevue cette semaine qui disait la même chose des Vietnamiens

citrons.jpg
Étale de citrons sur la Côte amalfitaine

Alors, il y a dix jours lors d’une visite au Costco, nous avons acheté un grand sac de citrons en prévision de la fameuse recette de Limoncello. Et puisque, cette semaine, j’avais un peu pigé dans le sac pour une autre recette, j’avais été obligé d’en racheter d’autres pour les remplacer.

Le limoncello c’est l’affaire de mon chéri, depuis que je l’ai rencontré, il me parle de la fois où il en avait fait, à quel point c’était facile à faire et délicieux.

Avant de commencer la recette, on constate une différence entre les citrons du Costco et les autres. Ceux de Costco étaient presque oranges, moins acides et la peau plus mince. Je me mets à douter des citrons orangés. Des citrons de Myers, connaissez-vous? Il paraît que ceux-ci sont le résultat d’un croisement entre le citron et la mandarine. D’un côté esthétique c’est très beau mais puisque nous ne somme pas spécialistes dans l’art d’enfermer le goût citronné dans l’alcool,  j’hésite.

cof
Pâtisserie De Riso, Minori

J’ai laissé mon homme avec ses épluchures de citrons et je suis retournée à l’épicerie racheter des citrons bien jaunes. À mon retour un parfum d’agrumes embaumait la maison. On avait tellement de citrons, des dizaines dont la moitié avaient perdu leur peau.

Je pense que je vais me lancer dans la confection de tartes aux citrons ou de « Delizie al limone » gâteau à la crème de citron qui me rappellera Minori ou de carrés aux citrons qui me rappeleront ceux de ma mère.

1 Comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s