Matin de brume

Matin de brume

On a pris la route de bon matin, la campagne française était coincée sous un épais brouillard, c’était presque mystique.

On discutait doucement, tout bas comme si on était dans une église. Tout était figé, comme à l’aube lorsque tout est possible. Comme ce matin de fumée de mer il y a quelques jours à peine dans un autre pays, le mien.

On devinait la beauté du paysage, ces champs, ces arbres qui caractérisent la France. Ces chemins étroits et sinueux qui seraient impraticables chez nous sous l’hiver gelé.

Et puis pour un instant, nous avons eu ce trou dans les nuages. Nous avons retenu notre souffle devant ce vert et ce ciel bleu inespéré en janvier, inestimable pour les yeux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s