Le doux parfum de l’été

Le doux parfum de l’été

Si je pouvais, je ferais fondre toute cette neige dans mon jardin. Je n’ai jamais autant eu envie de sentir la douceur des parfums de mon potager.

Je ferme les yeux et je sens la tiédeur de la terre noire qui glisse entre mes doigts. Je forme de jolis monticules pour y enfouir les semences de tomates, de concombres, de petites fèves, les fines herbes.

Derrière la terrasse, le lilas qui fleurit. Cela sent bon.

J’entrevois cette réserve de soirées chaudes sur la terrasse, un livre d’une main… un verre de vin de l’autre.

Vivement l’été.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s