Écrire, comme gagner à la loterie

Écrire, comme gagner à la loterie

C’est parti, je m’offre une année d’écriture à temps complet. J’ai l’impression d’avoir gagné à la loterie. C’était la meilleure façon d’aborder cette nouvelle étape de ma vie: la cinquantaine. Et puis je n’en reviens pas des encouragements que j’ai reçus. Comment pourrais-je ne pas mener ce projet à terme ?

Me voilà déjà happée par une histoire  qui pourrait bien être le début de mon roman, j’ai choisi un personnage principal qui me ressemble un peu: une femme au début de la cinquantaine. Pour le reste, bien que je me sois mis une certaine ligne à suivre, mon imagination m’entraîne déjà bien loin de moi.

Je suis très enthousiaste, je me suis jointe à quelques groupes d’auteurs francophones sur les réseaux sociaux et j’ai suivi quelques précieux conseils à commencer par l’achat du logiciel Scrivener, un traitement de texte amélioré (je l’adore), qui permet d’organiser mon projet d’écriture: les synopsis pour chacun des chapitres, les fiches de personnages, les lieux, l’histoire… J’ai aussi fait l’achat du correcteur Antidote, un logiciel québécois tout à fait incroyable qui en plus de réviser mes textes est un véritable cours sur la langue française.

Parallèlement, je m’intéresse à l’écriture des autres et je me suis donné comme défi de faire de la chronique littéraire en évaluant le travail d’autres écrivains. J’aborde ce défi très humblement sachant ce que mener à terme un projet d’écriture demande. Je sens que ce travail sera un grand apprentissage pour moi. Je vous invite donc, si la littérature vous intéresse, à suivre ces chroniques ici même sur le blogue de l’autre coin de la table, sous la rubrique  « Coin lectures« . Les auteurs qui me confient  leur précieux livre ne sont pas les plus connus (qui sait ? ils pourraient bien le devenir) ils éditent leur livre numériquement, pour la plupart en auto-édition, il faut être de son temps.

 Je promets de me remettre à l’écriture régulière de ce blogue, après tout c’est cette forme d’écriture qui m’a permis d’entrevoir le rêve d’écrire réellement, pour les autres, pas seulement dans des carnets personnels que j’empilais depuis des années. Quelques semaines encore avant le premier juillet, date à laquelle, en bonne Québécoise, je déménage de bureau, quittant pour une année le Plateau-Mont-Royal pour m’installer dans mon bureau de Brossard.

4 Comments

  1. Une bien belle aventure qui commence, une année d’écriture c’est le rêve 😉 Je vous souhaite courage, persévérance et inspiration mais plaisir avant tout ! Très bon choix pour Scrivener qui reste une référence après toutes ces années même si je suis finalement retourné sur Word. Quant à Antidote, il est génialissime !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s