Le vent est fou

Le vent est fou. La poubelle du voisin a traversé la rue sur une centaine de mètres, on aurait dit qu’elle glissait comme un enfant sur des patins.

Le vent est fou, nous coupant l’électricité et nous empêchant de débuter cette semaine de travail.

Le vent est fou. Il chasse les dernières feuilles agrippées aux arbres comme à leur dernière chance.

Le vent est fou. J’aurais mieux fait de remonter la couette au dessus de mon nez avant de me rendormir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s