À quelques pas de notre hôtel se trouve la « house of small wonders ». Nous suivons les indications dans une petite rue qui ne semble pas être l’hôte de restaurateurs, et puis voilà la petite affiche sur tableau noir.

Nous montons l’escalier en calimaçon et nos narines hument un parfum nous mettant déjà le sourire aux lèvres.

L’endroit est à la fois simple et sympathique, la clientèle nombreuse est formée de jeunes Berlinois qui discutent de façon enjouée. Nous commandons œufs bénidict et au gratin et constatons que ce n’était pas que beau mais aussi délicieux.